La Biographie du Chef des Chiites Turcs, Selahattin Ozgunduz

Selahattin Ozgunduz est né en 1952 dans la ville Alikose de Tuzluca à Igdir

Dès son enfance, il était intéressé par les affaires islamiques ; afin de trouver des réponses à ses questions sans fin, il a commencé à étudier les sciences islamiques. Après avoir appris le Coran, il est allé chez un prêtre intitulé Akhund Emrah, qui vivait dans la ville Yayci à Igdir, d'apprendre la langue perse et de poursuivre ses études sur les questions islamiques.

Là, il a appris le persan et il a pu être l’élève du grand maître, Haj Mohammad Molla. Par la suite, il s'est rendu en Iran et il a fait ses études là-bas ; mais puisqu’il n’a pas pu obtenir la permission de vivre en Iran, il est allé à Nadjaf, en Irak et il s’est installé là-bas pour étudier la grammaire arabe, Usul al fiqh, la philosophie, les commentaires et l'Histoire. Par ailleurs de prendre part à des cours de groupe, il a préféré participer à des cours privés afin d'être en mesure de discuter plus. Il a eu la chance d'avoir les grands professeurs comme ayatollah Seyyed Abul Qassim-Khoi, ayatollah Seyyed Rohollah Khomeiny et ayatollah Seyyed Abdullah Shirazi en tant que ses mentors et il a pu bénéficier de leurs discussions.

Après son retour en Turquie, il est allé aux différents régions de la ville d’Igdir à fin de travailler et de propager l'Islam et puis il s'installait à Taslicay, Agri. Plus tard, en 1978, il a été invité à Istanbul d'aller à Zeynebiye à Halkali ; ce fut le point de départ de leur mouvement en Zeynebiye.

Grace à son leadership, ce mouvement est devenu connu et populaire en Turquie et partout dans le monde; spécialement la cérémonie de l'Achoura a été appréciée dans le monde entier. L'UNESCO a présenté cette cérémonie de deuil en tant qu'un modèle pour toute la planète.

Il a réussi à réunir les amateurs d’Ahl al-Bayt d'Istanbul et autres villes de Turquie. Il a participé à de très nombreuses conférences internationales et il a fait beaucoup de discours sur des sujets différents ; il a également donné des conseils et de l'aide pour les conférences et les réunions internationales qui ont eu lieu dans le pays.

Les sujets importants sur lesquels il met l'accent sont : l'unité nationale, l'intégrité de la communauté, l'obéissance aux ordres islamiques et la présentation de ces ordres aux autres gens. Conformément à ses efforts sur la réalisation de ces objectifs, il a été adopté en tant que le chef religieux par les chiites turcs.

Il a quatre filles et trois fils et il sait parler persan et arabe.

Diğer Haberler